Συνολικές προβολές σελίδας

Κυριακή, 3 Νοεμβρίου 2013

L'argument de l'Aube Dorée et Sotchi



Le système politique a enfin commencé de museler l' Aube Dorée après un tollé international mais aussi avec un retard «criminel» de deux ans. Si le Führer Michaloliakos et son lieutenant sont les instigateurs moraux des meurtres, des passages à tabac mortels et des centaines d'actes de violence, je me demande ce que sont tous ceux qui, depuis si longtemps, ont toléré leur action criminelle?
En bref, le système politique, parce qu'il ne veut pas procéder à son nettoyage interne, utilise le démantèlement de l'Aube Dorée comme alibi. En cela, ils ont raison d'aboyer, les nasillons depuis leur prison. Nous l'avons déjà dit: une demi-vérité équivaut à un mensonge tout entier. Le pays ne supporte plus l'hypocrisie. Le nouveau départ, que réclame désespérément le pays, ne peut pas réussir sans un nettoyage à fond de son système politique pourri. À moins que toute la culpabilité soit concentrée uniquement sur les épaules de Tsochatzopoulos et Papagiorgopoulou1 ! Les mêmes personnes usées et corrompues ne méritent pas prendre la tête de l'effort national pour sortir de la crise.
Et tout particulièrement après les sacrifices énormes qui ont été presque exclusivement imposés aux couches populaires. C'est pour cette raison que lorsque les néo-fascistes de l'Aube Dorée criaient aux députés des partis gouvernementaux "Fermez vos gueules, voleurs !", ces dernier riaient jaune.
Le mois dernier, je suis allé avec ma fille au Stade des Panathénées pour voir l'allumage de la flamme olympique pour les jeux d'hiver de Sotchi en Russie. J'ai été grandement impressionné par les applaudissement chaleureux des cinq mille spectateurs présents environ qui ont accueilli l’entrée du drapeau national, mais aussi par la froideur éloquente lors de l'entrée du Président de la République. Malheureusement, je pense que monsieur Papoulias ne symbolise plus la nation, mais seulement son système politique pourri et imparfait. Il est lui aussi l'un de ceux qui ne dispose pas de l'autorité nécessaire imposée par la situation de crise actuelle. Une institution telle que la Présidence, à mon avis, ne supporte pas d'avoir des représentants insignifiants. Les gens respectent toujours les symboles nationaux. Ils s'y accrochent comme à une dernière planche de dignité. Ils ont en haute estime la fonction de Président de la Démocratie, mais dédaignent les personnes. C'est ce dont j'ai eu la confirmation l'autre jour au Stade des Panathénées. C'était d'ailleurs l'argument principal de l'Aube Dorée pour attirer les masses déboussolées. Et il est triste de constater que cet argument est encore valable...

1Respectivement ex-Ministre de la Défense du PASOK condamné à 20 ans de prison pour blanchiment d'argent sale, pots de vin etc... et ex-maire de Salonique de la Nouvelle Démocratie, condamné à perpétuité pour détournement de fonds publiques.

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου